30 mars 2010

Tink-it : le tatoo (malabArt)

Les tatouages éphémères sont tendance, c'est Chanel qui l'a dit. Histoire de se peindre la marque sur la peau et de s'en imprégner...pour un jour.
L'idée est reprise par 5 artistes français qui ont dessiné en édition limitée (500 exemplaires) des minis oeuvres sur un support qui lui aussi est tendance en ce moment, la peau!
Benjamin Sabatier en particulier à participer au projet Tink-it. Son tatoo s'appelle "BrandMe" et est l'empreinte géante d'un de ses doigts : "Présenté comme motif pictural, l’empreinte digitale à tatouer déplace l’objet artistique et l’identité de l’artiste vers le champ de la marque, véritable signe d’appartenance sociale."
rdv ici pour trouver les tinks : http://www.tink-it.com/

Pour ceux qui ne trouvent pas ça assez arty, l'artiste belge Wim Delvoye peut toujours s'occuper de vous (ci-dessous, son cochon Louis Vuitton).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire