12 avril 2010

Crime et châtiment : autopsie d'une expo...

Cet automne à Luxembourg, j'ai vu l'exposition Crimes de sang (Musée d'histoire de la Ville). A Orsay je viens de voir l'exposition Crimes et Châtiments. Au Musée Maillol, on peut voir 160 crânes (cf. article sur Agus Suwage). La tendance de l'art, en tout cas du marketing culturel, est au morbide.


Pour revenir sur Crime et châtiment, l'expo vaut le coût, même si son contenu hétéroclite est surprenant à Orsay. C'est vrai que les oeuvres mineures se mêlent aux grandes, que cela peut être criticable (Lunettes rouges l'a bien fait! "Comment faire une bonne expo avec de la mauvaise peinture") et que l'expo dépasse le champs de l'art pictural (guillotine, archives de presse, masques de cire de criminels, photos d'enquête, tête de phrénologie, etc.). Reste que cet expo assume son thème et offre un exposé assez complet, et divers, du coup.


Bémol frustré : le très TRES très mauvais éclairage des peintures.... il y a sans doute une localisation de 30 cm² devant chaque tableau qui permet de bien le voir (à condition de mesurer entre 1m65 et 1m80). Je pense par exemple au tableau immense du Christ en croix, dans un si petit couloir qu'il est impossible de bien voir l'oeuvre. Je pense à nombre de toiles qui reflètent les spots...


Blagounette : l'expo est sponsorisée par l'Association des avocats de la Cour d'Appel de Paris...


Mention très bien : les gravures sublimes de Victor Hugo et la Petite Danseuse de Degas dont on comprend après renseignement ce qu'elle fait au milieu de l'expo.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire