15 avril 2010

Happy trouvaille de la semaine #4

Guillaume Bresson réinvente la fresque révolutionnaire. Les communautés urbaines à la peinture à l'huile, ça donne çà :


Je me permets le commentaire de dire que cet artiste provoque un immense plaisir visuel en réconciliant la beauté de l'idée à la prouesse de la technique, ce qui, je peux me tromper, devient assez rare dans l'art contemporain.

Guillaume Besson sera le mois prochain à la Galerie Nathalie Obadia.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire