24 mai 2010

L'Artvertising, l'art de mettre du beau dans la pub

Vous l'aurez deviné, artvertising contracte "art" et "advertising". En fait, c'est quelquechose qui se fait depuis longtemps mais qui se fait de plus en plus pour améliorer l'image de marque (pub, packaging,...).

Sur le net, on trouve cette définition qui arrive un peu, je crois, à expiration :
"Artvertising is a form of advertising and communication that typically attempts to persuade potential customers with artistic backgrounds to purchase or to consume more of a particular brand of product or service. Whereas modern advertising developed with the rise of mass production in the late 19th and early 20th centuries, ARTvertising only developed in 1980s through the present utilizing art as primary form of advertising in attempts to appeal to a younger, more hip crowd." (urbandictionary.com)

En fait, l'artvertising serait l'effort de créativité artisitique appliquée à la publicité d'un produit ou d'un service. Cet effort de créativité tente d'appliquer le beau à l'utile, dans le but de susciter l'attention des consommateurs (même novices!) et de leur offrir de la valeur ajoutée. (Cf. article sur l'arty).
Voici quelques exemples, mais le phénomène est si étendu que c'est presque difficile de trouver la marque qui l'illustre le mieux!


Les campagnes Lavazza (la première photo est de David Lachapelle):




Les dernières canettes Schweppes:




Les affiches Coca cola:

La campagne Caribean Creation qui reprends Arcimboldo (et qui porte bien son nom) :


1 commentaire:

  1. j'ai aussi trouvé cette définition de l'artvertising: "développer l’intensité
    relationnelle grâce à une ambiance
    esthétique et ludique et l’utilisation des
    arts graphiques au sens large"

    RépondreSupprimer