11 septembre 2010

L'apéro arty à consommer sans modération

La customisation des bouteilles d'alcool est le nouveau dada des chargés de comm et des marketers (cf article sur le champagne Dom Pérignon). Il faut dire que le collector et le design s'accordent bien avec le support! Les marques veulent se différencier et apporter de la valeur ajoutée à leur consommateurs : du distinctif, de l'inédit, du collector, du beau - what else?
Absolut Vodka, pourtant connu pour ses bouteilles ultra épurée, a tenté l'opération arty avec deux artistes, Stephen “ESPO” Powers et Chino Aoshima. La campagne s'appelle "the Absolut Art of Sharing"...









Chino Aoshima

Stephen “ESPO” Powers






La célèbre marque de whiskey Ballantine's a quant a elle confié sa bouteille au designer londonien Kacper Hamilton [il vient de la même école que les designers de Dom Pérignon, ndlr !], renouvelant son discours de marque autour de l'idée "d'art de la dégustation". Le set de dégustation (carafe + verres à whiskey) qu'il a créé pour la marque évoque l'univers de la distillerie :




















Juste pour prouver qu'il y a bel et bien un phénomène arty dans les opérations comm et les pubs d'alcool, je me suis amusée à lister les marques concernées (j'en oublie, c'est sûr!!) : Dom Perrignon, Absolut, Ballantine's, Get 27 (Arcimboldo), Malibu (Arcimboldo), Martini ("l'art de rafraîchir"), Nicolas Feuillate (Nils Udo), Pastis (opé "51 Design by”), Desperados (huge expo au Palais de Tokyo), Kronenbourg (Starck), Mumm ( Patrick Jouin)...


1 commentaire: