14 mai 2010

Happy trouvailles #6 Le crépuscule des (super) idoles?

Alors que les comics se vendent de plus en plus aux enchères, les super-héros battent de la cape. Pas mal d'artistes les choisissent en tout cas pour illustrer le désenchantement de l'héroïsme. Critique de la modernité ou désillusion d'adulte, c'est à voir en tout cas!

Anthony Lister


Gilles Barbier : L’Hospice, 2002


Adrian Tranquilli


Et très beaux classiques photoshopés en version "super héros" sur le blog :
http://marieaunet.blogspot.com/2009/01/making-fine-art-super.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire