Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2010

L'auto fait dans l'art

Constatation peut-être ultra subjective : les publicitaires automobiles n'en auraient plus sous la pédale et puisent dans le champ artistique pour charmer le consommateur.

Pourquoi je dis ça :

- la campagne pour la dernière BMW Série 5 qui présente la voiture au travers d'une "sculpture cinétique" et la tagline "la joie est un mouvement artistique"
- La nouvelle pub Audi qui compare la création de la A8 à celle d'une oeuvre d'art : son slogan "la technologie est comme l'art, (...) la technologie est un art" (voir vidéo ci-dessous)

- le Festival of Speed de Goodwood, et les oeuvres d'art automobile de Gerry Judah (cf photo) à l'initiative d'Audi

- Lancia qui fait shooter ses deux nouveaux modèles par le Studio Harcourt

- Le nouveau slogan de Citroën : "creative technologie"

- Nissan qui s'implique plus que jamais dans le mécénat artistique ("sponsorise" en tout cas...) et communique grâce à l'art (Cf. N…

Happy trouvaille de la semaine #4

Guillaume Bresson réinvente la fresque révolutionnaire. Les communautés urbaines à la peinture à l'huile, ça donne çà :

Je me permets le commentaire de dire que cet artiste provoque un immense plaisir visuel en réconciliant la beauté de l'idée à la prouesse de la technique, ce qui, je peux me tromper, devient assez rare dans l'art contemporain. Guillaume Besson sera le mois prochain à la Galerie Nathalie Obadia.

Naturalisme de Grande Surface

Le sculpteur François Riou présente au Musée d'Histoire Naturelle de Rouen un étrange cabinet de curiosités : on peut y voir des objets du quotidien et plus précisément issus de la grande distribution reconvertis en créatures naturalisées. Peut-être une façon de faire un parallèle entre les sociétés animales et la société de consommation... François Riou parle de « petit théâtre de la marchandise » et se voit comme “découvreur d'espèces en voie d'apparition”...



Crime et châtiment : autopsie d'une expo...

Cet automne à Luxembourg, j'ai vu l'exposition Crimes de sang (Musée d'histoire de la Ville). A Orsay je viens de voir l'exposition Crimes et Châtiments. Au Musée Maillol, on peut voir 160 crânes (cf. article sur Agus Suwage). La tendance de l'art, en tout cas du marketing culturel, est au morbide.

Pour revenir sur Crime et châtiment, l'expo vaut le coût, même si son contenu hétéroclite est surprenant à Orsay. C'est vrai que les oeuvres mineures se mêlent aux grandes, que cela peut être criticable (Lunettes rouges l'a bien fait! "Comment faire une bonne expo avec de la mauvaise peinture") et que l'expo dépasse le champs de l'art pictural (guillotine, archives de presse, masques de cire de criminels, photos d'enquête, tête de phrénologie, etc.). Reste que cet expo assume son thème et offre un exposé assez complet, et divers, du coup.

Bémol frustré : le très TRES très mauvais éclairage des peintures.... il y a sans doute une localisati…

conférence "Marques et artistes, liaisons dangereuses? "

Moi j'y vais : Conférence "Marques et artistes, liaisons dangereuses?" C'est vendredi 9 avril, à 19h00 au Comptoir Général : 80 quai de Jemmapes, Paris 10ème métro République Les intervenants sont le galeriste JR, Thierry Consigny (agence Saltimbanque), Frédéric Siard (Professeur de design et d’histoire de l’art à l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art-Olivier de Serres) et Christopher Yggdre (chargé de la création de la Fondation agnès b).

Happy trouvaille de la semaine #3

Expo "Vanités" au Musée Maillol, expo "crimes et châtiments" à Orsay : la mort a du succès et fascine le petit monde de l'art. La foire d'art contemporain ARTPARIS (+GUESTS) ne pouvait pas passer à côté et a présenté Luxury Crime d'AGUS SUWAGE (2007-2009. Stainless steel, gold plated brass, and rice. 124 x 77 x 52 cm) au Grand Palais.

Hermès n'expose pas que des sacs

Je vous avais parlé de Leïla Menchari dans un article sur le merchandising (http://sohappyfew.blogspot.com/2010/01/merchandisart.html) et voici que l'Institut du Monde Arabe lui rend hommage au travers de huit décors mettant en scène l'univers des mille et une nuits : "Orient-Hermès : Voyages de Leïla Menchari", jusqu'au 10 juin.